Un projet d’équipe

Quand un projet individuel arrive à dépasser la centaine de supporters, ce n’est plus un projet individuel. Cette MiniTransat est très loin d’être une course en solitaire.
Arrivés à Douarnenez le samedi 5 septembre, bateau et skipper sont prêts à partir (à part un ou deux bricoles). Le 19 septembre à 15:30 aura lieu le départ des 72 bateaux vers les îles Canaries. Une escale d’un mois pour repartir le 30 octobre jusqu’en Guadeloupe.
Nous avons trouvé beaucoup de petits sponsors qui ont donné un souffle incroyable au financement du projet (CVVT, Commune de La Tour-de-Peilz, Thorens gypserie et Peinture Vevey, HardCore Sports Verbier, Jenny Architectes Vevey, Chalets Sous-le-Vent Guadeloupe, Restaurant le Castel de Bois Genoud Crissier, BCH Backup, Cotton Club Vevey, Swiss Machines). Des sociétés comme CNS, MaxiVue La Tour-de-Peilz, ou Samsbike, ont aussi donné un coup de main. La Nouvelle Gazette du Port a participé financierement, soutenu psicologiquement, et navigué comme équipier dans une course de qualification.
Les partenaires techniques ont beaucoup participé aussi, même depuis longtemps (Domaines Neyroud, avec ses etiquettes de vin du projet, et l’infatigable Martial qui est toujours là pour le facile et le difficile; Art Print Imprimerie, depuis la première pancarte jusqu’aux derniers dossiers de sponsoring; Popo Print&More, jour et nuit pour décorer le bateau avec tous les sponsors; Treina Marine, pour toute aide à tout moment; Watt&Sea, pour une traversée en énergie verte; Léman Plaisance, pour l’équipement électronique; Windtech, avec son maître du machining Shawn, qui à 19 ans a construit trois types de pièces de précision qui marchent incroyablement bien sur la barre, les safrans et la quille du Duke).
Mais le plus impressionnant de ce projet est la quantité de gens, des membres de la famille, des amis, des anonymes, voisins, parrains, adultes, enfants… Des Suisses, des Français, des Espagnols… Tous ceux qui ont un t-shirt, qui ont fait des dons désintéressés, qui rêvent avec moi pour que ce projet aboutisse, tous ces noms, on ne pourrais pas arriver à les écrire. Il n’y a pas assez d’espace sur la coque et voiles pour remercier à tous les membres de projet. Pour cette raison, le logo lemarindesalpes est devenu un emblème pour l’esprit d’équipe, la définition du soutien sportif, le remerciement infini pour une aide immense qui rend possible que le bateau et le skipper soyons prêts à tirer le plus long bord qu’un marin du lac Léman puisse imaginer. Pour cette raison, vous êtes  tous désormais présents sur le bateau, en forme de skieur dans la grande voile, et vous tous traverserez l’Atlantique avec moi, parce que je ne peux pas trouver un autre moyen de dire ou de crier MERCI!!!   
DSCN3481